Mise sous tension du quartier Koffi Ackant de Dimbokro par S.E.M Alassane Ouattara

Le quartier Koffi Ackant et 2500 habitants connectés au réseau électrique

Elle a une saveur particulière, la connexion du quartier Koffi Ackant de Dimbokro (2500 âmes) par le Président de la République. En effet, lors du raccordement de cette zone au réseau électrique, le 28 septembre dernier, le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, Abdourahmane Cissé, a expliqué au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, la spécificité de ce quartier.  Il s’agit d’un secteur dont une partie avait déjà bénéficié de l’électrification. Cependant, du fait de l’augmentation de la population, ce quartier était désormais dans l’impossibilité de satisfaire convenablement la demande des populations en électricité. Ainsi, pour éviter de rester dans l’obscurité et jouir des commodités liées à l’électrification, les habitants, pour s’alimenter, avaient recours au système « araignée ». Une technique qui permettait d’avoir de l’électricité à travers des moyens anarchiques de raccordement de lignes de connexion (200 à 500 mètres) distribuées par un revendeur. Aujourd’hui, avec l’arrivée du chef de l’Etat, cela est devenu un lointain souvenir. Et cela, dans le cadre du Programme électricité pour tous (Pept). Les travaux ont consisté à installer une ligne de 4,8 km, 105 poteaux électriques et 105 lampadaires alimentés par un transformateur d’une puissance de160 kva. Un projet estimé à 106 millions FCFA pour l’amélioration des conditions de vie des populations. D’où leur joie après le geste fort du président Ouattara.